banniere ftlb
Emilie THIRION Sonia TREMBOWICZCécile LE GACMaud DROGAT Pascal Delhoume Joe CHAU VAN Michel MOUSSEUXJess VILLFernand LOPEZ OWONYEBE Bruno LONGHI

Blog FUTURELAB

3 minutes reading time (595 words)

Les Antioxydants : nos Amis pour la vie !

Par Gaétan HIMMESOETE  Team FUTURELAB
VMA















Présents dans de nombreux aliments (fruits, légumes, céréales, etc), ils aident
notre organisme à lutter contre le processus oxydation engendré par les radicaux libres.

1. Impact des Radicaux libres sur notre organisme :

L’oxydation est un processus biochimique donnant naissance aux radicaux libres.
De sources différentes, aussi bien exogène (pollution de l’air, cigarette), qu’endogène (par
exemple : les dommages que subit votre corps suite à un training intensif ou bien encore,
la conversion du glycogène lors des efforts physiques), ils impactent fortement votre
organisme.

Vous l’aurez également compris, le stress oxydatif est lié à l’environnement
dans lequel évolue le corps humain. Les radicaux libres, résultat de ce process, entraînent
des réactions en chaîne qui attaquent et détruisent nos protéines, nos acides gras ainsi
que nos cellules.

Afin de comprendre comment les radicaux libres occasionnent des dégâts, il faut
avant cela observer comment fonctionne les molécules saines, au sein de votre
organisme. Sachons, que chaque atomes composant votre corps possède des électrons
qui tournent autour d’un noyau en paires opposées. Cela s’appelle l’équilibre des charges.

Dans un environnement sain, les atomes tournent entre eux, les uns à côté des autres, en
équilibre. Cependant, il suffit qu’un atome perde ou gagne un électron pour que sa charge
électromagnétique se déséquilibre. Il devient un radical libre. Ce-dernier va tenter de
retrouver son équilibre !
Pour cela, il récupérera ou fera don de l’électron incriminé à son
atome voisin. Or, cette molécule à son tour deviendra un radical libre essayant de
retrouver une charge équilibrée. Ces réactions en chaîne (oxydoréduction), peuvent
conduire à la destruction de cellule ou de molécule qui composent notre organisme.

En outre, les radicaux libres sont à l’origine du stress-oxydatif, en attaquant nos
molécules d’ADN. Bien entendu, notre corps se doit de lutter et de réparer les dégâts.
Malheureusement, à force, ce-dernier s’épuise, il vieillit. Ainsi, le vieillissement est lié aux
damages occasionnés par les radicaux libres au sein de notre organisme.
Fort
heureusement, pour lutter contre ces ennemis, les antioxydants nous sont d’un grand
secours. Ils apportent leur soutien nécessaire afin de lutter contre les radicaux libres,
même si, avec le temps, toutes les dégradations ne peuvent toutes être contrées.

Bien entendu, plus nous vieillissons, plus cela devient difficile. Ainsi, le nombre de cellules
dégradées augmente pour laisser les signes du vieillissement apparaître au fil de l’eau.

2. La fonction des antioxydants :

Ces-derniers empêchent les radicaux libres d’oxyder les protéines, les acides gras
ainsi que les autres molécules de votre corps.
Ce sont nos agents protecteurs. Il bloquent
les réactions en chaîne des oxydations empêchant ainsi les radicaux libres d’attaquer nos
cellules.
Les antioxydants annihilent les radicaux libres en recevant ou en donnant un
électron.
En revanche, est-ce que celui-ci peut devenir à son tour un radical libre ?
Oui,cependant d’autres antioxydants interviendront directement.
A la fin de ces réactions, lesdéchets deviennent inoffensifs pour être évacués dans les urines, la sueur, etc.

Il faut savoir que ces « batailles » se produisent en permanence dans notre corps.

Il faudra donc veiller à un apport quotidien en antioxydants.
Pour cela, les vitamines (A, C, E, etc), les oligoéléments (zinc, selenium, etc), sont des éléments essentiels pour luttercontre ces agressions.
Bien évidement, notre source principale en n’est la nourriture, via la diversité des aliments. Néanmoins, la qualité de notre alimentation est parfois limitée, voir pauvre en nutriments. Il n’apparaît pas anodin, encore plus pour un sportif, d’avoir recours à une supplémentation.

En effet, quand vous vous entraînez, vous utilisez beaucoup plus d’oxygène qu’un sédentaire ce qui va booster votre production de radicaux libres. Cela occasionne des crampes, des courbatures, une fatigue qui sont issus de l’oxydation ! Il faudra ainsi veiller à un apport plus conséquent.

Gaëtan HIMMESOETE
FACEBOOK : Gaetan Himmesoëte
INSTAGRAM : gaetan_gaedge

Curcuma Bio , puissant Anti-oxydant : bienfaits et...
Pourquoi les Femmes maigrissent-elles moins vite q...
 

Commentaires

Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter
Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
Invité
samedi 17 novembre 2018

Image Captcha